Un mouvement de transition en marche dans le sud de l’Aisne !

La transition n’est pas seulement énergétique. Elle est aussi citoyenne !

Le collectif Bien Vivre Local a organisé le week-end du samedi 10 et dimanche 11 septembre à Château-Thierry et ses environs de nombreux ateliers et activités de sensibilisation pour prendre conscience des richesses de l’économie locale.

Le lancement a été donné avec l’inauguration au marché bio à la ferme de le Genevroye à Rocourt Saint Martin.

Présentation du collectif Bien Vivre Local :

Brigitte Hincelin (Ferme de la Genevroye)

Isabelle BARDY (Bâtiment durable et habitat sain)

Greta  Franclet (les langues autrement)

Leslie  MEUNIER (Vie & Paysage)

Patricia  RAVASSE (Yakademander)

Sarah  BERTHONNEAU (Jeunes pousses en devenir)

Pierre et Bénédicte GREFF DE GALZAIN (Moulin de Brisé)

Balades à travers les oasis

La balade commentée « Au fil des initiatives locales » a permis de découvrir nombreuses oasis à Château-Thierry et Brasles : des jardins médiévaux, des jardins partagés et des éco-quartiers. Encadré par l’ARPSA (l’association des randonneurs du Pays du Sud de l’Aisne), Ambre et Sud Aisne en Forme, les randonneurs ont découvert les quartiers populaires sous un nouveau regard. Les croqueurs de pommes ont présenté le verger pédagogique et la fée Justine dévoila les secrets des jardins de tous les délices.

Commentaires :

Isabelle BARDY (Bâtiment durable et habitat sain)

Gérard GUERLET (les croqueurs de pommes)

Justine BOURNAZEL (jardin partagé des Comtesses et jardin Riomet)

Dominique DOUAY (Sud Aisne en forme et adjoint au maire-adjointe déléguée à la politique de santé, à la citoyenneté, aux handicaps, à la politique de la ville et à la politique familiale)

Encadrement :

Corinne THOMAS, Michel VAN DER PUTTEN et Alain GRAMARI (Ambre, ARPSA et Sud Aisne en forme)

Bourse Locale d’Echange

Le château de SEL, Système d’Echange Local, né il y a deux ans et demi à Château-Thierry, a profité du week-end  Bien Vivre Local  pour organiser sa BLE (Bourse Locale d’Echange) au vieux château. Le principe : les Selistes échangent des biens et des services en utilisant les sourires. Une minute de service = 1 sourire !

http://seldechateau-thierry.fr/

La presse en parle :

http://www.vuduchateau.com/actu-3078-bien-vivre-local-chateau-de-sel-ble.html#.V9qHpzV7SSo

http://www.lunion.fr/798726/article/2016-09-08/bien-vivre-local-un-week-end%E2%80%A6-ou-plus-a-chateau-thierry

Causeries et ateliers Montessori

Le dimanche, au vieux château, là où Jean de la Fontaine contait jadis ses fables à la duchesse de Bouillon, …. a eu lieu la causerie : moment d’échanges sur les valeurs défendues par le Collectif comme la sobriété heureuse, la communication et l’éducation bienveillante, la gouvernance collective, l’économie locale etc.

causerie-ateliers-montessori-5
Causeries Bien Vivre Local

 

Pendant que leurs parents « causaient », l’association Jeunes pousses en devenir proposait aux jeunes enfants des ateliers Montessori, méthode d’éducation bienveillante.

Contact : Sarah BERTHONNEAU (Jeunes pousses en devenir)

Temps d’échanges sur la Monnaie Locale Complémentaire et Citoyenne

 

A la suite de la Bourse Locale d’Echange, une vingtaine de personnes sont venues « jouer à la monnaie locale » avec l’association Vie & Paysages et le collectif 2035.

Les participants se sont mis dans la peau de personnages comme : commerçant de produits locaux, informaticien, maraîcher, bibliothécaire, professeur de langue, banquier…  Ensemble, ils ont ainsi découvert que la richesse se créée par la circulation de la monnaie. Une monnaie locale n’étant utilisable que sur un territoire restreint, elle retient l’argent dans l’économie locale et donc la favorise. Ainsi, elle consolide, enrichit et préserve les échanges et le lien social. Les produits locaux étant favorisés, la monnaie locale réduit notre empreinte écologique.

Les participants se sont, pour finir, projetés jusqu’à imaginer un nom pour une monnaie dans le Sud de l’Aisne. L’inspiration était au rendez-vous : « La Mour », « La Patate », « La Cigale », « Le Radis », « Le Tchô » …

 

Animation :

Leslie MEUNIER (Vie & Paysage)

Patrick, Anne, Isabelle et Benoit (collectif 2035)

Les langues autrement

L’ouverture sur le monde a pu trouver toute son expression lors de l’auberge espagnole dans une ambiance festive et chaleureuse avec la participation des membres de Raconte moi ta langue, une initiative locale de l’association Les Langues autrement en partenariat avec la Rotonde pour réunir chaque mois des personnes de cultures différentes. Le poème « We shall stand for love » de Dorothy Oger écrit en réaction aux violences inutiles, en particulier des attentats de Bruxelles, a été lu en plusieurs langues et l’auteure présente dans l’assemblée très touchée.

poem-avec-message

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le lendemain, au Moulin de Brisé, un atelier de façonnage et de dégustation de pains du monde entier a permis au public d’entendre parler différentes langues, de partager les différents pains.

Animation : Greta FRANCLET (les langues autrement)